Création prévue : Rentrée 2017 à la MC2 de Grenoble (38)


• Antigone 82

d'après Le Quatrième mur de Sorj Chalandon (éd. Grasset)

Adaptation : Arlette Namiand

Metteur en scène : Jean-Paul Wenzel


Avec : Hassan Abd Alrahman, Pauline Belle, Fadila Belkebla, Nathan Gabily, Pierre Giafferi, Hammou Graïa, Arthur Igual, Lou Wenzel.

Scénographie : Jean-Paul Wenzel

Costumes : Cissou Winling

Et à la technique : Juliette Romens (lumière) Philippe Tivillier (son) Thomas Cottereau (vidéo).

 

 C'est l'histoire d'un metteur en scène grec qui décide d'aller au Liban en pleine guerre, pour monter Antigone d'Anouilh à Beyrouth, avec des acteurs issus de chaque camp ennemi, jouer une seule représentation dans un cinéma délabré sur la ligne de front. La maladie l'empêche de mener son projet jusqu'au bout. Il confie cette mission à son ami, Georges.



Reprise 2016


• Dehors devant la porte de Wolfgang Borchert,  traduction Pierre Deshusses

mise en scène de Lou Wenzel Cie La Louve


Les 16 et 17 février à 20h30 et le 18 février 2016 à 19h à La Parole errante, 9, rue François Debergue 93100 Montreuil 


Avec : Lorène Menguelti, Pierre Mignard, Nathalie Nell, Jan Peters, Richard Pinto, Valentine Vittoz

Avec le soutient de Dorénavant cie


Entrée libre réservation  : 06 26 75 38  39 - louwenzel@free.fr



Création 2015


Frangins de Jean-Paul Wenzel, mise en scène Lou Wenzel et Jean-Paul Wenzel

du 26 Août au 11 Octobre 2015 : au Théâtre du Lucernaire – 75006 PARIS

53 rue Notre Dame des Champs : www.lucernaire.fr


Réservations : 01 45 44 57 34


Avec : Philippe Duquesne, Hélène Hudovernik, Jean-Pierre Léonardini, Viviane Théophilidès, Jean-Paul Wenzel.


La pièce a été écrite pour Philippe Duquesne, Jean-Pierre Léonardini, Hélène Hudovernik, Viviane Théophilidès et Jean-Paul Wenzel.

Elle est publiée aux Éditions Les Solitaires Intempestifs.


« Ils ne se sont plus revus depuis leur jeunesse. Trop de violence, de fracas, de haine, d’amour sûrement. Trop grand sûrement. L’un a passé sa vie en taule, l’autre a écrit quelques livres, le troisième est magicien. La mère agonise dans la chambre, derrière, il reste une bouteille de mauvais whisky dans la cuisine.

C’est l’heure des comptes, de la parole, des rires aussi, des frictions, tout un maillage de violence, d’enfance tenace, d’animalité, de danger, de vraie tendresse et de méchante mélancolie…Ils ne sont pas seuls. La femme du magicien est là, elle observe, joue et se joue de ce trio fracassé. Et puis il y a la serveuse du bar qu’ils ont tous les trois aimée, adolescents. Elle va, en leur livrant des pizzas et du vin, entrer à son tour dans cette drôle de « danse »…













  1. Dehors devant la porte de Wolfgang Borchert,  traduction Pierre Deshusses

mise en scène de Lou Wenzel

du 11 au 19 Avril 2015 à La Parole errante, 9, rue François Debergue 93100 Montreuil www.laparole-errante.fr


Avec : Lorène Menguelti, Pierre Mignard, Nathalie Nell, Jan Peters, Richard Pinto, Valentine Vittoz

Co-production : Dorénavant cie et la Cie La Louve


Le spectacle a été créé en décor naturel au Festival de Villeréal ( 47) en Juillet 2013, puis a fait l'objet d'un chantier professionnel pour son adaptation en salle, au terme duquel il y eut trois présentations publiques les 5,6,7 Mars 2014.


Un homme rentre en Allemagne après une longue absence. Trop longue peut-être. Trois ans. Il a attendu mille nuits dans le froid et peut enfin rentrer chez lui.


C’est l’histoire d’un homme, Beckmann, qui rentre au pays. Des portes grincent et claquent derrière lui. A l’intérieur des maisons et des chambres,  des hommes, des femmes,  vivent, parlent, lui parlent. Réalité ou hallucination ? Il ne le sait pas lui-même. A la fin il se retrouve toujours dehors devant la porte comme tant d’autres, dans une Allemagne dévastée par la guerre.


La langue de Borchert est vive, rythmée, musicale. L’humour ne cesse d’y déjouer le tragique et la dimension fantastique s’amuse du réalisme, ce qui donne légèreté au désespoir et puissance poétique à cette errance hallucinée.












Création 2014 - A l’invitation du Théâtre du Soleil


du 25 Septembre au 19 Octobre 2014

Au Théâtre de l'Épée de Bois (Cartoucherie, Route du Champ de Manoeuvres, 75012 Paris)

Les Égarés du Chaco, (en espagnol surtitré)
adapté de La Lagune H3 d'Adolfo Costa du Rels

Mise en scène de Jean-Paul Wenzel

Adaptation d’Arlette Namiand


avec : La Troupe AMASSUNU  (issue des 5 promotions de La Escuela Nacional de Teatro (Santa Cruz - Bolivie)

Javier Amblo, Susy Arduz, Mariana Bredow , Andrés Escobar,  Ariel Munoz, Antonio Peredo,

Marcelo Sosa



Création lumière et Régie générale : Thomas Cottereau

Création sculpture en Bolivie: Juan Bustillos

Chorégraphie : Diego Guantay

Réalisation sculpture en France : Yannick Gicquel

Aide à la traduction : Eva Castro

Surtritrage en Français : Victoire Berger-Perrin



Représentations du Jeudi au Samedi à 20h30, et Samedi et Dimanche à 16h /

Rés. 01 48 08 39 74 - www.epeedebois.com


. Autres lieux de représentations :

 

. du 28 Octobre au 1er Novembre 2014 :

- Au Théâtre Saint-Gervais de Genève (Suisse) www.saintgervais.ch


. les 4 et 5 Novembre 2014 :

- A l'ENSATT de Lyon (École Nationale Supérieure Arts et Techniques duThéâtre)

Rés. 04 78 15 05 05 / www.ensatt.fr



Le spectacle  a été créé en Bolivie en Septembre 2013 sous le titre "La Brùjula del Chaco" a la Escuela Nacional de Teatro (Santa-Cruz, Bolivie) ainsi  qu'à la Casa Cultural (Santa-Cruz) ainsi qu'à La Paz

Production : Dorénavant Cie

Co-production : La Escuela Nacional de Teatro (Santa Cruz, Bolivie), Le Ministère des Cultures de Bolivie, La Fondation Repsol, et avec l’Aide à la création du Centre National des Lettres




Dossier de presse :


























Tournée 2014

 

Tout un homme Texte et mise en scène de Jean-Paul Wenzel
du 26 Mars au 21 Mai 2014

Le spectacle a été créé au Carreau, Scène Nationale de Forbach en Mars 2012, suivi d'une première tournée qui s'est achevée en Novembre/ Décembre 2012 par une vingtaine de représentations au Théâtre Nanterre-Amandiers



Le spectacle est l'adaptation théâtrale du récit Tout un homme de Jean-Paul Wenzel, paru en Janvier 2011 aux Editions Autrement (collection Littérature)


avec : Fabila Belkebla, Mounya Boudiaf, Christophe Carassou, David Geselson, Hammou Graïa, et les musiciens Hassan Abd Alrahman et Jean-Pierre Rudolph


adaptation du récit : Arlette Namiand

costumes : Cissou Winling, lumières : Philippe Tivillier et Vassili Bertrand, son : Philippe Tivillier, assistante à la mise en scène : Charlotte Lagrange

Production : Dorénavant Cie, conventionnée par la DRAC et la Région Ile de France

Co-production : Le Carreau, Scène Nationale de Forbach, Le Théâtre Nanterre Amandiers, Théâtre Ici et Là, Mancieulles (54)


Tournée 2014

Théâtre de l’Union à Limoges (87) , les 26 et 27 Mars 2014

TNP à Villeurbanne (69), du 1er au 13 Avril 2014

MC2 de Grenoble (38), du 23 au 26 Avril 2014

Théâtre de Bagneux (92), le 29 Avril 2014

CDN Le Fracas, à Montluçon (03) les 13 et 14 Mai 2014

L’Apostrophe de Cergy Pontoise (95), les 16,17 Mai 2014

Les ATP d’Orléans (45), le 21 Mai 2014



Bande annonce sur Caspevi.com

















































• Tout un homme récit de Jean-Paul Wenzel paru aux éditions Autrement collection Littératures

Il s’appelle Ahmed. A 16 ans il quitte sa Kabylie natale et s’embarque pour la France. On est en 1963. C’est le début d’une épopée qui le conduira d’Alger à Marseille, de Marseille à Paris, de Paris en Lorraine où il croise les yeux brillants de Leïla, tout juste bachelière, fille de Mohamed, mineur de fond arrivé en Lorraine e 1947, lequel donne son accord pour les noces et fait embaucher Ahmed à la mine. 
Ils s’appellent Saïd et Omar, deux copains inséparables venus d’Assoul, un village du Sud marocain. On est en 73. Ils ont à peu près 18, 19 ans. Un jour, une rumeur circule dans tous les villages alentour, « 44 francs par jour, logement gratuit, la France recrute ! ».  Ils sont alors quelques milliers de jeunes gens à converger vers Ouarzazate où ils attendent, en ligne et torse nu,  qu’un dénommé Mora, ancien de la Coloniale engagé par les Houillères, arrive à leur hauteur et d’un signe de tête, leur fasse apposer sur la poitrine ou sur le bras un tampon vert, indispensable sésame pour atteindre cet « eldorado », ou….un tampon  rouge : recalés ! Pour Saïd et Omar, c’est tampon vert : les mines de Lorraine, la vie entre deux rives, un nid ici un nid au pays, parfois simple balancement, parfois fracture, gouffre…et de chaque côté, un seul mot : immigré.




Création 2011


• Ombres Portées d’Arlette Namiand, mise en scène de Jean-Paul Wenzel, chorégraphie Thierry Thieû Niang

Théâtre de la Tempête du  9 Septembre au 2 Octobre 2011


avec : Frédéric Baron, Arthur Igual, Yedwart Ingey, Jenny Mutela, Anne Rebescini, Lou Wenzel, et le Groupe Olen'k,
Manuel Costa (musicien) Elise Montastier-Costa (chant)


costumes : Cissou Winling, son : Philippe Tivillier, lumières/vidéo : Thomas Cottereau


Production : Dorénavant Cie conventionnée par la DRAC et la région Ile de de France
Co-production : La Scène Nationale de Sénart, Le Fanal Scène Nationale de Saint-Nazaire, et L’Aire Libre, St Jacques de La Lande, et avec la collaboration artistique du JTN (Jeune Théâtre National) et le soutien de l’Adami.

Co-réalisation : Théâtre de la Tempête

  

Tournée 2011/2012

Les 11 et 12 Octobre 2011 au Fanal, Scène Nationale de Saint-Nazaire

Les 15, 16, 17 Novembre 2011 à la Scène Nationale de Sénart à Combs la Ville

Les 8 et 9 Février 2012 à la Scène Conventionnée de Saint-Jacques de la Lande

Les 17 et 18 Octobre  au Théâtre National de Chine à Pékin, dans le cadre du Festival International de Théâtre "Splendi Europe"

Amant, père, fille, frère, soldat, ennemi, ami, portent ici le corps de l’autre, ou la trace, l’ombre qu’il a laissée dans leurs bras,…et font, qu’ils le veuillent ou non, l’expérience de l’amour, même paradoxal, mystérieux ou violent, cet infini mouvement entre lumière et ténèbres.
















































D’autres nouvelles de nos pièces


Actualités